Est-ce qu’il existe une alternative de l’application SwissCovid ?

Est-ce qu’il existe une alternative de l’application SwissCovid ?

Avant-propos

Je tiens à vous remercier pour votre fidélité, pour un mois d’août les chiffres étaient relativement hauts : 9’200 visiteurs uniques (environ).

N’hésitez pas à partager les articles (les liens de partage sont en bas de chaque article) c’est toujours des personnes en plus qui sont intéressées :).

SwissCovid

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu (chose qui me semble très peu probable mais on ne sait jamais), SwissCovid est une application qui a été développée par l’OFSP (Office Fédéral de la Santé Publique) à Berne en partenariat avec EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) et ETHZürich.

L’application en question est open-source (le lien du repos GitHub se trouve dans l’application et je l’ajoute également ici : GitHub.

Et aussi une petite vidéo explicative du fonctionnement de l’application :

Personnellement, je l’ai installée par recommandation des différentes ordonnances des endroits que je fréquente pendant cette période relativement particulière (comme l’école professionnelle).

Formulaire de traçabilité des contacts dans les restaurants, bars, cafés, …

Dans une très grande majorité de restaurants, bars, pubs et autre endroits où il n’est pas possible de porter le masque, je vois souvent une feuille A4 avec les coordonnées des personnes se situant sur d’autres tables.

Un exemple dans un bar lausannois où je suis allé avec quelques proches, utilisant la “vieille” méthode du stylo et papier qui est gardé pendant 14 jours avant d’être détruit.

L’OFSP impose la traçabilité des contacts dont via l’application SwissCovid mais la majorité des personnes ne l’a pas installée soit par manque d’informations sur son fonctionnement ou bien parce qu’ils ne veulent pas “être surveillés” à tous moments de la journée.

Inconvénients de ce système du stylo et papier

On peut consulter les noms, prénoms, numéros de téléphone et code postal de chaque hôte entrant dans un restaurant.

Le client qui inscrit ses coordonnées peut avoir une écriture approximative (ou illisible) et ce qui peut poser soucis si on doit l’appeler s’il y a un cas confirmé dans le lieu de restauration ce jour-ci.

Le code QR

On scanne le code QR, va sur une plateforme web (la plupart du temps hébergée en Suisse) et inscrit ses coordonnées et atteste en cochant qu’il n’a aucun symptôme lié au COVID.

Si je prends l’exemple d’un grand restaurateur Suisse, Eldora, ils ont développé leur système tout hébergé en Suisse où seul le responsable de chaque restaurant a accès.

L’avantage, il reste anonyme face aux autres utilisateurs, très rapide, 99.99% lisible si une personne doit être atteignable pour un cas positif, l’heure d’arrivée et de départ exactes.

Défaut de ce système : il est très peu répandu car il faut trouver une plateforme fiable, gratuite (dans la mesure du possible) et qui doit être hébergée en Suisse.

Infomaniak lance sa propre plateforme : SafeTracing

Dans l’ère du temps, Infomaniak a sorti sa propre plateforme gratuite, chiffrée et hébergée dans leurs datacenters genevois.

Le système reste le même : un code QR à scanner et remplir un formulaire.

Du point de vue d’un restaurateur, là où c’est intéressant d’utiliser ce système : au lieu que le restaurateur doit envoyer les formulaires au médecin cantonal, Infomaniak s’en occupe directement dans la seconde qui suit un test positif.

Il peut également créer un seul QR code tout comme une par table.

Voici une petite vidéo qui explique le concept de ce nouveau système :

S’il s’avère que c’est un faux cas positif, le client pourra mettre à jour s’il le faut via un code SMS généré après le scan du QR code.

La plateforme qui évoluera avec le retour des utilisateurs

SafeTracing by Infomaniak est encore en phase Bêta et va évoluer avec les retours d’utilisation des clients, le service est gratuit sans engagement au préalable, il suffit de se créer un compte chez Infomaniak pour bénéficier du service.

Envie d’essayer ?