Apple retire la gamme des MacBook

Apple retire la gamme des MacBook

J’utilise mon MacBook tous les jours et maintenant il n’existe plus du tout

Quels seraient les facteurs de cette grosse croix sur les MacBook?

En manque de puissance

Apple a sorti les derniers iPads et ont conclu qu’ils étaient bien plus puissant que les MacBook qui étaient jusqu’à la fin de la semaine dernière sur le marché d’Apple.

Le MacBook serait comme un iPad avec un clavier, un trackpad mais a l’écran qui n’est pas tactile.

Un Intel Core m3 ne fait pas le poids avec ses frères: le milieu (MacBook Air) et le grand (MacBook Pro).

Parenthèse technique

Le processeur du MacBook est bien inférieur que sur le MacBook Air (qui coûte moins cher et a plus de puissance: Intel Core i5 1,6 GhZ et qui et possible d’extendre jusqu’à 3,6 GhZ, donc amener plus de puissance et qui est nettement plus rentable.

Ce qui me fait un peu peur, c’est les composants qu’il y a à l’intérieur du MacBook, c’est très minimaliste :

En rouge, c’est ce qui permet à l’ordinateur de fonctionner, de ma propre expérience (j’ai démonté quelques ordinateurs) Apple, Lenovo et HP sont les ordinateurs qui ont la composition de la carte-mère la plus minimaliste.

Le reste, ce sont des batteries dites « molles » qui sont très sensibles aux chocs, donc la pire idée c’est d’ouvrir un MacBook avec un marteau.

Si tel est le cas voici le résultat, il suffit juste un peu d’oxygène et le tour est joué :

De plus en plus d’ordinateurs utilisent ces batteries car elles sont très fines et compactes à fixer dans la construction de la machine.

C’était la parenthèse technique et préventive :).

Profitez du soleil et à la semaine prochaine !

N’hésitez pas à proposer vos sujets d’articles qui vous semble pertinents.

Les projets futurs du blog pour la rentrée

Les projets futurs du blog pour la rentrée

Avant-propos

Je tiens à vous remercier pour votre fidélité, patience et pour certains leurs retours objectives.

Pour être totalement transparent, c’est pas toujours évident de trouver une actualité ou quelque chose à raconter qui entre en cohérence avec le blog.

La richesse, et la pertinence fait toute la différence comme on aurait pu le remarquer.

Les quelques idées qui cogitent dans la tête

Quota d’articles revu à la baisse

J’avais prévu d’écrire un jour sur deux, selon moi, ça me paraît encore un peu trop ambitieux.

Il faut savoir qu’en règle générale, quatre-cinq articles sont publiés par semaine sur johantech.ch.

Alors ceci pour dire que je vais devoir diviser le flux de publication en deux encore, et sortir un article voire deux grand maximum par semaine.

Pourquoi ?

Je commence une nouvelle phase dans la formation, avec des plages horaires plus grandes, ce qui me laisse moins l’occasion d’écrire.

Et aussi, j’avais pu le remarquer que certains lecteurs n’arrivent pas à suivre l’article quotidien.

Ceci pour dire que j’ai deux bonnes raisons afin de pouvoir limiter le quota d’articles et ça pourrait permettre (je l’espère) aux visiteurs de laisser des commentaires, et donner des idées d’articles.

Insérer un Flux RSS

Je cherche comment pouvoir l’intégrer dans WordPress, et qui je l’espère dans un futur assez proche pourra permettre de remplacer intégralement JetPack qui gère actuellement la notification aux abonnés une nouvelle parution d’article sur le blog et reçoivent un extrait par mail.

Des idées comment configurer ceci simplement ? (Laissez en commentaire ce qui vous semble le plus simple à faire !)

Bring ! La nouvelle révolution de la liste des commissions collectives

Bring ! La nouvelle révolution de la liste des commissions collectives

Petite parenthèse, pendant les vacances d’été je vais publier qu’un seul article par semaine.

Juste histoire d’en profiter également (même si j’essaye d’avoir au minimum deux articles « prêts à l’emploi ») 😎.

Liste de courses sur le téléphone

Bring ! est une application Suisse qui permet d’avoir plusieurs listes de courses et qu’elles soient collaboratives.

Mon frère a eu la brillante idée d’en créer un pour toute la famille et donc qui permet de barrer la feuille volante avec toutes les courses.

On peut aussi noter la quantité voulue et laisser des notes (de la délégation de tâches).

Notifications reçus après un nouveau produit acheté sur la liste

C’est déjà arrivé quand on arrive au magasin et que quelqu’un a oublié d’ajouter quelque chose sur la liste…

Avant Bring, il fallait être sûr qu’au moins une personne qui est dans le magasin s’en souvient.

Maintenant n’importe qui peut ajouter spontanément quelque chose, et toutes les personnes accédant sur la liste peuvent voir qu’un produit est ajouté et ils reçoivent une notification Push.

L’application propose des listes prêtes à l’emploi

Si par exemple on ne sais pas quoi acheter pour un BBQ, l’application propose des magasins (Suisses) qui présentent souvent des réductions de produits.

Cool non ?

Est-ce que ça va permettre de mieux collaborer dans d’autres domaines?

Résultats du projet pilote sur l’interdiction des téléphones portables en cours sont concluants

Résultats du projet pilote sur l’interdiction des téléphones portables en cours sont concluants

Ça y est, nous y sommes.

La fin du projet pilote de l’interdiction des téléphones portables à l’école a sonné dans le canton de Vaud…

Enfin projet pilote où on sait très bien qu’à la fin ça va être répandu dans toutes les écoles du canton, on ne va pas se le cacher ;).

Petit rappel du projet…

Dans le but d’améliorer la concentration des élèves ou encore créer des cohésions de groupe, le canton de Vaud a voulu mettre en place pas de téléphones visibles et dans les mains des élèves dans le périmètre scolaire et pendant les périodes scolaires (pauses incluses).

Sauf la pause de midi où les établissements scolaires considèrent que les élèves sont sous la responsabilité de leurs communes respectives.

Selon eux, le téléphone est beaucoup trop omniprésent et les élèves en possède un beaucoup trop tôt.

La DFJC (Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture) a dressé son bilan sur les dix établissements pilotes, que je le résume en quelques points :

Cohésion sociale entre les élèves et avec l’école

La conseillère d’Etat qui conçoit ce pilote, voulait que des cohésions de groupes se créent entre les élèves et avec les enseignants.

Exemple

Exemple courant, ce qu’il se passait pendant la récréation, certains élèves avaient des écouteurs en mettant de la musique.

Chose qui pouvait poser problème pour certains enseignants car ça peut poser un bloquage dans le dialogue.

Et autre exemple, avoir son nez plongé sur son téléphone pose problème dans la relation sociale avec d’autres personnes.

Capacités d’apprentissage

C’est assez frustrant de ne pas savoir ce qu’il se passe dans le monde extérieur quand on est en classe.

Et encore plus quand le téléphone n’arrête pas de vibrer par les nombreux messages WhatsApp reçus et qu’on est dans l’incapacité d’y répondre dans la minute.

Petite question…

Comment c’est prévu pour les camps et sorties scolaires est-ce à la direction des établissements pilotes de prendre position ? La Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire/Postobligatoire ?

Comme j’ai participé dernièrement à la Session Cantonale des Jeunes et j’avais posé la question directement au secrétaire adjoint de la DFJC qui était notre expert dans le débat.

Il était gêné et ne savait pas quoi répondre, mais il m’a bien précisé qu’ils ne sont pas allés plus loin qu’à l’école dans une journée normale d’écolier.

Est-ce qu’il y a eu du nouveau entre-deux ?

On l’a fait : trois jours sans téléphone portable

On a fait le test en classe (enseignante de classe incluse), trois jours sans téléphone et comme récompense un goûter crêpe préparé avec amour par l’enseignante initiatrice du projet.

J’avais écrit mon ressenti durant ces trois jours sans mon téléphone [jour 1 | jour 2 | jour 3].

Honnêtement, rien de nouveau dans ce défi, j’avais déjà fait une semaine auparavant sans et en partant pour un voyage de 32 heures dans un bus.

On peut s’en passer voire même être plus productif car sinon on s’ennuie et ce qu’on reçoit comme notification peut attendre.

Dans 100% des messages reçus, strictement rien n’était urgent et majoritairement ce sont des groupes sur WhatsApp dont il y a le plus de notifications.

Pour moi, le temps est passé beaucoup plus rapidement qu’espéré.

J’avais aussi souligné ce défi de classe auprès du secrétaire adjoint qui avait le sourire jusqu’aux oreilles quand je lui ai dit la réaction de certains élèves qui ont également participé dans ce défi.

Il y en a une qui m’est resté gravé et qui résume bien le fait que le téléphone peut rester un gadget : J’ai même lu !

Certains enseignants nous ont pas cru

Certains nous ont pris pour des masochistes, surtout quand je leur ai dit que je suis membre du défi.

Projet pour 2019-2020

La directive va s’appliquer dès la rentrée et les élèves vont recevoir un dépliant via leur agenda sur l’interdiction des téléphones à l’école

Ça va aussi permettre de leur expliquer comment utiliser avec modération les outils numériques personnels.

Ils ont pris cette décision jusqu’à que les écrans deviennent moins un fléau que maintenant.

Honnêtement, vu comment s’est parti, ça ne peut être que pire…

Google a obtenu un rapport satisfaisant à la norme internationale répondant aux exigences des banques Suisses

Alors déjà, on peut dire que banque Suisse et qui est chez Google, ça peut être pas très rassurant.

Migration des banques Suisses sur Google Cloud Platform

L’entreprise de référencement veut, idéalement, ajouter les banques sur leur plateforme.

Faut savoir que Google Suisse est basé à Zurich avec près de 2’500 employés, ce qui représente l’un des plus gros satellite des USA en Europe.

Où seront stockés les données ?

Alors Google est bien conscient que c’est assez inimaginable pour une banque Suisse d’avoir les données très sensibles d’un client au fait que les données peuvent être stockées dans un endroit dont on en est pas sûr qu’ils soient réellement cryptés.

Montant attendu en faveur de Google : 1 milliard de dollars

C’est l’ambition première de la compagnie de référencement à condition qu’une banque accepte de transférer leurs services chez Google, chose qui peut être un peu trop ambitieux ?