Un nouveau phénomène qui se répand sur les réseaux sociaux qui n’est pas si inoffensif

Un nouveau phénomène qui se répand sur les réseaux sociaux qui n’est pas si inoffensif

Oui, je suis plus réseaux sociaux pour finir ma semaine ;)…

Depuis plus ou mois une semaine, il y a un nouveau phénomène que vous avez sûrement entendu parler: 10 years challenge.

C’est vrai que c’est sympathique de comparer deux photos le visage d’une personne avec un écart de 10 ans!

Enfin, que l’auteur de la photo certifie que ça a bien de 10 ans.

Mais, un gros mais…

Pour ceux qui l’ont fait, j’en suis sûr que vous en avez pas pensé…

Ces photos, peuvent être aussi très bénéfique à l’exploitation de vos données à des entreprises.

Enfin, des développeurs d’algorithmes artificielles, c’est une véritable mine d’or ce nouveau phénomène.

C’est ce qu’affirme une journaliste spécialisé dans le côté high-tech au États-Unis.

Rien de mieux que deux photos, afin de permettre améliorer la reconnaissance faciale, ça permet de voir l’évolution physique de la personne.

Afin d’envoyer de la pub ciblée ou des compagnies d’assurances par ces entreprises.

Ce n’est qu’une hypothèse; ça pourrait être également bénéfique à Apple d’utiliser ce genre de photos pour améliorer leur Face ID?

Honnêtement, je n’y avais pas trop pensé à ce côté qui pourrait être une mine d’or.

Surtout de ne l’avoir pas fait!

J’utilise au maximum les réseaux sociaux de manière professionnelle, raison que je l’ai pas fait ;).

Les conditions générales long, très long à lire…

Les conditions générales long, très long à lire…

Selon moi, je touche plusieurs catégorie avec ce qui va suivre, je pense que ça va vous plaire :).

Qui a déjà pris le courage à deux mains pour lire en entier les conditions générales de Google?

Des documents totalement incompréhensible, qu’on doit approuver pour activer son téléphone, à utiliser un service en ligne, une application, …

Selon le magazine Suisse Allemand K-Tipp, il faudrait 5 heures de grande et intense lecture afin de pouvoir commencer à utiliser la nouvelle gamme de téléphone Galaxy (Samsung).

Sans oublier que celles de Google (vu que le système d’exploitation est Androïd) qui viennent se faufiler.

Au final ça fait 73’000 mots soit (environ) 430 feuilles lignées qu’on utilise (a utilisé) à l’école et qu’on écrit une ligne sur deux,

avec dix mots par lignes.

Pour un peu mieux représenter, ça représente plus ou moins trois fois le livre d’Harry Potter…

Sinon, il faut encore ajouter 80’000 mots pours les CG d’Insta, WhatsApp ou encore Spotify.

Bon, Spotify, je les trouve un peu plus explicite où ils mettent que l’essentiel de leurs bases légales dans les pages de « support ».

WhatsApp, bon la règles des 16 ans, il faudra attendre encore bien longtemps pour que ça puisse marcher correctement.

Il faut être un vrai masochiste pour pouvoir lire 5 heures…

Voire même plus…

Pis, au final, c’est souvent pour dire que c’est seulement eux qui ont la license et que personne d’autre n’a l’autorisation de le reproduire…

Les stats très avancés sur la nouvelle console d’Infomaniak

Les stats très avancés sur la nouvelle console d’Infomaniak

Je voulais commencer cette nouvelle année 2019 de manière très positive et qui m’a l’air d’être très prometteur…

Sur ce coup, j’étais très impressionné par les détails très repoussés des stats des sites webs qu’on peut avoir sur la nouvelle console d’Infomaniak.

Ça dit les heures de pointe du site (quand il y a un gros rush…) et chaque mois, c’est différent.

L’exemple juste en dessous date du mois d’octobre;

Donc là, l’heure de pointe (où la majorité tape johantech.ch et tombe sur la page d’accueil) est à 13h.

Et la mini-heure de pointe est plutôt le matin à 9h.

Souvent ces deux heures sont soit, après le repas de midi ou en arrivant à son endroit de travail.

Rien de mieux qu’un café et de lire johantech.ch le matin…

Reconnu géographiquement

Il y a aussi la zone géographique; on me connaît extrêmement bien en Suisse (en 1ère position), Portugal (en seconde) et l’Angleterre (en troisième).

Je suis très curieux de savoir le pourquoi du comment que je suis repéré dans ces pays.

Des fois, j’ai les réponses…

Mais pour ça la rubrique visiteurs doit venir m’aider.

Pour des raisons de confidentialité, je ne peux pas partager de captures d’écrans avec vous, car il y a des adresses IPs apparents et j’y tiens à mes engagements dans le data privacy.

Enfin… presque tout:

De plus en plus de nouveaux y vont dessus!

Ça je peux me le permettre car il y a pas d’attributions concrètes.

Bref, c’est comme ça que j’ai repéré plusieurs personnes d’Infomaniak qui ont fait un ou deux petits tours sur le blog.

D’ailleurs, ce ne sont pas toujours les mêmes.

Merci l’équipe ;), vous êtes juste géniaux.

Bref, juste pendant le mois d’octobre 448 visiteurs qui sont venus pour la première fois sur johantech.ch.

Honnêtement, c’est en voyant ces chiffres qui évoluent qui me motivent à continuer.

Et merci à Infomaniak d’avoir mis ce dispositif en place!

Pourquoi pas être dans la partie avec moi?

Quelques suggestions de sujets qui vous semblent intéressant que je puisse reprendre dans un sujet d’un futur article, je suis plus que preneur.

Sur le long terme, je vais créer un tableau avec le nombres de visiteurs uniques qui étaient venus mensuellement pour voir l’évolution.

Dans tout les cas, je vous laisserai au courant des évolutions.

Quel est la différence entre ce blog et un média?

Quel est la différence entre ce blog et un média?

C’est une question qui m’est arrivée relativement souvent.

Faut que je ne suis pas payé pour mentionner des marques ou de faire des tests de produits.

Tout vient du spontané par moi-même.

J’ai déjà fait un stage en tant que journaliste pour un quotidien local, chose qui faut absolument pas faire, c’est de la prise de position.

J’avais dû créer une brève d’une nouvelle municipale qui venait de prendre ses nouvelles fonctions dans une commune de la région.

Chose que je ne peux pas écrire dans un journal: « Nous la félicitons et nous lui souhaitons beaucoup de succès ».

Un média doit rester neutre.

Quand je parle de média, il s’agit bien d’un journal, du téléjournal, des infos passant à la radio (que se soit un prestataire publique ou privé)

Chose qui est tout contraire pour mon blog (d’ailleurs, je pense que c’est le fait que je donne mon point de vue qui intéresse les gens et qui ramène plus de monde).

J’en profite pleinement de cette liberté qui m’est offerte.

Bien sûr que d’écrire tout en dégradant un produit et service, ce n’est pas dans mon objectif.

Je veux juste exprimer mes ressentis pour quelque chose dont j’apprécie peu, moyennement ou ÉNORMÉMENT.

Quelques idées me viennent à gauche et à droite, faut juste que dans ma tête ça soit plus clair avant d’écrire un article bourré de fautes (dont c’était et c’est le cas).

Autre liberté qui m’est offerte, il n’y a pas de « protocole » à respecter dans la rédaction d’un article sur mon blog.

Vu que maintenant, j’ai tellement plus l’habitude de rédiger comme je parle, quand il s’agit de faire des rédactions en français, là, une incohérence s’installe.

Grammaticalement c’est faux, l’ortho c’est faux, la concordance des temps c’est faux…

Enfin bon…

C’était un petit détail qui fallait que j’éclaircisse avant d’entamer un nouveau week-end, celui de la seconde semaine du calendrier de l’Avent

Mais d’ailleurs, hier c’était la Saint-Nicolas!

Joyeux Saint-Nicolas! Mangez beaucoup de pain d’épices, c’est bon pour la santé!

Comme dit mon homonyme Johann Schneider-Ammann.

Enfin un Johan à un Conseil, ça fait bizarre mais en même temps rassurant pour que je me sente un peu moins seul.

Enfin bon…

L’avantage de mettre une signature en codage HTML

L’avantage de mettre une signature en codage HTML

J’adore que Spark (mon application que j’utilise pour mes mails sur mon ordinateur) met à disposition la fonction de coder sa propre signature.

Exemple:


Johan Crocoll (johancrocoll.ch)

Blogueur pour johantech.chjohan@johantech.ch

Johantech.ch est hébergé chez Infomaniak pour le web et les mails 100% conçu en Suisse.


Donne-nous ton avis du site johantech.ch!


Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn,

Découvre nos engagements écologiques: group-johantech.ch/ecologie

T’as une question par rapport au blog? Nous tenons une page seulement pour les foires à questions: faq.johantech.ch

P Pense à l’environnement avant d’imprimer ce message comme écrit dans notre charte écologique au chapitre 1 point 6.

C’est ma signature grâce au code HTML.

Sûrement vous vous êtes dit « comment il a fait?! ».

Infomaniak permet, grâce au WorkSpace, de créer sa signature, (avec la barre (juste au dessus de mon nom) qui s’adapte à la fenêtre).

Si vous cliquez sur l’image, il va rediriger sur la page d’accueil de johantech.ch.

Et grâce à l’édition que j’utilise pour le WorkSpace, ils permettent de voir le code source de la signature.

Grâce à ce système d’inclure la signature, l’image ne va pas être considéré comme une pièce jointe dans un email.

Génial non?

Génial un jour, génial toujours :)!

Je trouve que ça fait plus pro que la chose que j’utilisais avant, l’image qui n’était pas de la bonne taille, faire des captures d’écrans pour qu’il soit adapté.

Enfin bref, tout un chenis totalement inutile, mais que je l’ai fait sans raison.

Oui je sais, c’est bizarre.

Bref, avec le HTML ça nous permet de faire tout et n’importe quoi.

Ça rend plus créatif!

Un aspirateur S.V.P.!

Un nouveau sujet pas encore traité sur johantech.ch…

Je n’y avais même pas pensé…

Ça m’a fait les gros yeux quand j’avais lu l’info sur le site du 20 minutes.

Je pense que vous avez tous vu ces aspirateurs qui nettoie la maison de manière autonome.

iRobot (non, ce n’est pas chez Apple) est en tête de ces appareils.

Sauf que…

Dans les toutes dernières machines, il s’avère que la firme à aspirateur a conclu un contrat qui pour moi me semble assez étrange…

Avec Google.

Donc, iRobot va collecter des infos grâce à l’aspi pour les envoyer à Google.

À la division Smart Home, pour être exact…

En gros, il va savoir ceci:

© iRobot

Oui, ça peut faire peur.

Mais pour ceux qui utilisent Google Home, ça peut être bénéfique si on a la flemme d’aller appuyer sur un interrupteur pour allumer une lampe.

L’ampoule viendrait de iRobot, exploité par Google.

Why not!

Il faut savoir que ceci, selon Google, permettre d’avoir une meilleure expérience avec une maison connectée.

Encore une fois…

Why not!

Dorénavant tout ce qui est connecté deviendra une mine d’or de datas persos ou professionnelles.

On verra bien avec quoi on va terminer avec Google.

Ça va être prometteur, si on 2018 ils ont déjà des mines d’or pour les aspirateurs…

Comment ça sera dans 10 ans?