Introduction à Google Home Hub

Introduction à Google Home Hub

Sûrement que certains le savent déjà mais Google a frappé encore plus fort, après Google Gnome (fait pour le jardin, j’en avais déjà parlé dans mes archives), Google Home (fait pour l’intérieur de la maison, voici Google Home Hub !

Je pense que cette vidéo d’introduction pourrait mieux expliquer :

Quelle est la différence entre Google Home et Google Home Hub ?

La différence principale entre les deux est l’écran de 7″ qui est directement intégré dans le Google Home Hub.

Comme démontré dans la vidéo elle peut être utile pour suivre une recette alors qu’on a les doigts pleins de farine par exemple.

On peut parler de l’alternative des photocopies des recettes de cuisine

Dernièrement, j’avais eu mon cours de cuisine hebdomadaire à l’école, et notre enseignante nous a donné une recette où il avait subi quelques aventures (éclaboussures, gras, …).

Sans oublier qu’il y avait les quantités imprimés au départ qui étaient tracés au stylo…

Pour les quantités, on peut demander à l’Assistant de Google d’adapter la recette pour X personnes, et voilà le résultat obtenu :

– Capture d’écran de la vidéo

Et il dicte au fur et à mesure ce qu’il faut ajouter, à quel moment, je crois même qu’il a un minuteur intégré pour la cuisson.

Niveau traçabilité des données de la voix ?

Après une brève visite sur la page privacy.google.com, sous Mesure de Protection, Google mentionne qu’ils semblent être « Sur la bonne voie pour répondre aux exigences de la RGPD (Règlement Général de la Protection des Données) ».

Quelques questionnements qui pour moi restent flous

Ça me semble asset vague comme réponse, donc on ne sait pas comment, où et pourquoi notre voix serait enregistré dans leurs serveurs ?

S’ils seraient cryptés ?

D’autres données qui pourraient exploiter via le système vocal ?

Est-ce que comme sur l’Assistant sur le téléphone, il va partir analyser les mails et le calendrier pour affiner les recherches ?

Hors-sujet

Voilà, on arrive gentiment à la fin de l’année 2018-2019, oui déjà…

L’Ascension (donc demain et vendredi) et Pentecôte il n’y aura pas d’articles publiés ces jours-ci,

Honnêtement, je n’avais même pas vu le temps passer, je ferai mon très gros monologue en remerciant les personnes qui soutiennent ce blog…

Car il est important de le dire que sans le soutien de certains, ce blog n’aurait pas du tout eu ces résultats-là aujourd’hui.

On approche gentiment les 8’700 visiteurs durant ce mois, oui ça ne se voit absolument pas vu qu’il n’y a à peine de commentaires…

J’en ai pas vu passer depuis le mois de décembre, intéressant, est-ce que si je vous pose une question de fin pour qu’on puisse en discuter en commentaire ça pourrait vous aider à dire votre point de vue ?

À vous de me dire comment rendre ce blog plus vivant 🙂 !

Les clics polluent ?

Les clics polluent ?

J’avais pas trop parler un énorme enjeu de notre consommation numérique sur ce blog.

C’est vrai que c’est quelque chose d’assez important (surtout avec toutes les marches en faveur du climat, nos engagements écologiques, …)

Internet s’agit du 3ème plus gros consommateur, 15% d’électricité consommé, juste après la Chine et les USA.

Bilan de la pollution émise par Internet

Ce qui faut savoir, la consommation se quadruple tous les quatre ans, nous utilisons près de 10-15% d’électricité mondiale soit l’équivalent de 100 réacteurs nucléaires qui tourne en même temps.

On compte près de 8.5 millions de datacenters actifs dans le monde.

Google est l’une des causes de la pollution ?

Exemple concrète, on fait une recherche sur Google, on lance la requête qui part dans leurs serveurs pour chercher les résultats, et ce, de manière rapide et simple.

Bon, là on parle d’un utilisateur qui est confortablement installé sur son ordinateur ou son téléphone, mais n’oublions pas que Google est le site le plus consulté dans le monde et donc on est près de 140 millions d’utilisateurs à lui lancer des requêtes chaque heure.

Donc ces 140 millions de fois où les serveurs de Google puisent pour donner des résultats en un claquement de doigt, ce nombre (qui est très approximatif) correspond à qu’on fasse 1’000 fois Paris – New-York en avion.

Google pourrait être l’une des causes.

Google commence à voir vert

Google arrive à voir vert, pour la plateforme YouTube ils utilisent actuellement 53% d’énergies propres, même si 2,8 milliards de vues sur une vidéo équivaut à une production d’une centrale nucléaire pendant 365 jours.

NetFlix est en retard

Pour ceux qui ne connaissent pas NetFlix (ce qui devrait beaucoup m’étonner), il s’agit du leader du streaming vidéo et qui crée ses propres séries.

Pour stocker ses vidéos, NetFlix utilise 56% de nucléaire ou charbon pour alimenter leurs serveurs et seulement 17% d’énergies propres.

Quand je dis en retard, c’est comparé à Google (mentionné plus haut) et Apple qui utilise 83% d’énergies propres dédié à iTunes.

12 milliards de mails envoyés chaque heure

Qu’il s’agit de newsletter, mails pro, mails persos, …

L’envoi de ces 12 milliards correspond au même que 18 centrales nucléaires qui tournent en même temps pendant une heure.

Que pouvons-nous faire pour limiter notre empreinte en carbone ?

Nettoyage de la Inbox

Faire le ménage dans les mails, garder seulement ce qui est nécessaire, car plus on a de mails, plus il faut de ressources pour le stockage dans le cloud du fournisseur.

Limiter les envois

Le mieux c’est de limiter à un minimum de destinataires lors de l’envoi d’un mail, cela demande aussi des ressources d’énergie pour faire envoyer et que le serveur du destinataire reçoit le mail avec le contenu.

À savoir, un mail envoyé avec un document de 1 Mo attaché, cela équivaut à une ampoule qui reste allumée pendant une heure.

Conclusion

Oui, les clics rejette du CO2 et qu’il est toujours possible de faire mieux pour limiter notre empreinte ;).

Les nouveaux iPhones, beaucoup de rumeurs, qui dit vrai ?

Les nouveaux iPhones, beaucoup de rumeurs, qui dit vrai ?

J’ai un peu investigué ces derniers temps pour voir si des nouveautés sur un nouveau iPhone va se concrétiser.

On est proche du Keynote de la rentrée 2019 chez Apple que j’attends avec beaucoup d’impatience.

Selon les échos en ce moment il faudra s’attendre à 5 types d’iPhones différents :

3 pour le iPhone 11 et 2 pour le 11R (qui est la sorte du XR 2e génération.).

Les rumeurs sur les nouveaux iPhones

(Ceci est à prendre au conditionnel…)

L’iPhone 11

Certains ont dit que l’iPhone 11 (ou XI) va avoir 3 caméras à l’arrière.

La devanture ne changera pas (il faudra toujours balayer vers le haut pour quitter une application) avec le Face ID mais qui sera encore plus poussé que sur le XS…

Mais les sources que j’ai regardé m’ont pas semblé extrêmement fiable, certains ont écrit qu’ils avaient entendu qu’Apple a dévoilé certaines choses concernant la sortie du nouvel iPhone.

La grande nouveauté est que le XI va être équipé d’une option basée sur la détection d’odeur.

C’est ce qu’on dit, maintenant faudra un peu patienter pour le grand retour du Keynote d’Apple qui va être dans le courant du mois de Septembre et qui va un peu casser ces rumeurs.

L’iPhone 11R

Là, je trouve qu’Apple est beaucoup plus silencieux.

Ce que j’ai pu constater, depuis la sortie du premier XR, beaucoup de gens que je connais en ont un.

Tout ce qu’on peut savoir est qu’un deuxième objectif va se rajouter à l’arrière.

Niveau ergonomie Apple a fait mieux

Déjà que le XR je le trouve pas très class alors quand j’ai vu les photos de certains prototypes :

Apple en retard ?

Apple a fait beaucoup mieux que maintenant, certains disent qu’ils sont en retard comparé à d’autres firmes comme Microsoft ou encore Google.

C’est vrai que la reconnaissance faciale existait depuis 2011, mais pour moi ce n’était pas aussi bien développé qu’Apple a fait pour qu’il y ait 3 capteurs juste pour la Face ID.

Bon, à l’époque de 2011, ce n’était pas du tout recommandé de l’avoir comme mot de passe premier sur le téléphone car ce n’était pas aussi bien développé qu’aujourd’hui.

Même si des tests ont conclu qu’un jumeau arrive à accéder aux données de l’iPhone XS de son frère/sœur.

Maintenant on peut dire que notre visage est le mot de passe principal de notre téléphone…

Facebook aurait sous-estimé le nombre de mot de passes non-cryptés sur leurs serveurs

Facebook aurait sous-estimé le nombre de mot de passes non-cryptés sur leurs serveurs

C’est une vieille news que j’ai (re)trouvé sur le site du Matin.

Facebook aurait fait une sous estimé le nombre de mots de passes qui ne sont pas cryptés.

Ce ne sont pas des milliers mais bien des millions de mot de passes qui ne sont en clair sur leurs serveurs…

Ces mots de passes proviennent principalement d’Instagram.

Aucun usage malveillant

Facebook, maison-mère d’Instagram, a affirmé que malgré les accès non-cryptés, aucun usage malveillant n’a été repéré.

L’avantage en annonçant ceci, pour moi, motive les utilisateurs d’Instagram a changer leur mot de passe en mettant quelque chose de plus robuste.

Avec un âge moyen de 25 ans, Instagram a pris énormément d’ampleur avec 2,3 milliards d’utilisateurs.

À quand la double authentification ?

Il me semble que le groupe de Facebook commence à prendre du retard par rapport à la sécurité.

Le CEO de Facebook a promis que Facebook et ses applications sera plus sécurisé qu’avant.

Si on compare à Twitter, il est possible d’activer la double authentification avec un code envoyé par message ou par appel.

Chez Facebook, on dirait que la chose n’existe pas encore, à quand?

Sauf sur WhatsApp

Sauf sur WhatsApp (qui, pour rappel fait aussi partie du groupe FB) où il est possible d’activer la Touch ID et Face ID (pour iOS) et encore un code PIN pour la double authentification.

Ce qui me dérange est qu’il ne le demande pas assez souvent ce code PIN…

Donc, si par un hasard le plus total, quelqu’un arrive à entrer dans notre natel et qui n’a pas besoin de mettre le code de la double authentification, il pourra accéder aux messages.

Quelques points pourraient être revus chez Facebook

Comme une future double authentification pour mieux sécuriser les comptes, on a tous au moins entendu une histoire d’un compte Facebook piraté dans notre vie…

Ça m’est arrivé, un pirate a envoyé un message privé à tous mon réseau avec un message en allemand, heureusement que j’ai pu reprendre le contrôle rapidement et changé le mot de passe.

Suite au Keynote de Facebook, va-t-elle réellement garder ses engagements ?

Suite au Keynote de Facebook, va-t-elle réellement garder ses engagements ?

C’était une question que je m’étais posée suite au visionnage de la présentation de Facebook…

Ses engagements

Instagram

Ce qui m’a interpelé dans ses engagements, c’est la façon dont ils font un copié-collé des signalements existants chez Facebook qui vont à l’encontre des règles de communauté.

Pour rappel les options proposés par Facebook quand on signale une publication :

Ils disent être conscients que les jeunes subissent du harcèlement sur le réseau social et qu’il s’agit d’années de réflexion de comment mettre en place la chose.

Ils vont mettre en place ce système là pour que les admins du côté d’Insta aient un contrôle et pour que le réseau social reste « sûr et protégé ».

Pourquoi ont-ils réagi que maintenant ?

Deuxième engagement

Selon le 20 minutes, Instagram va sévir auprès des faux influenceurs.

Et selon une autre source, c’est que ça fait deux ans qu’ils ont fait la promesse, mais aucune suite concrète de leur part.

Je ne vais pas cacher que mon but premier d’utiliser un compte Instagram pour le blog est plus pour rediriger les utilisateurs vers le site que de devenir un influenceur, d’autres le font très bien :).

WhatsApp

Ils vont faire ce paiement qui sera aussi rapide et efficace qu’un envoi d’une photo.

Ce qui m’a fait directement pensé à une application qui a pris ses marques sur le marché Suisse.

Je pense à Twint directement, de plus en plus de personnes utilisent cette application (je crois qu’ils ont dépassé le million de téléchargement) donc une personne sur huit fait des transaction et envoie de l’argent à ses amis via cette appli.

Est-ce que WhatsApp va réellement rendre accessible cette fonctionnalité en Suisse ?

Messenger

Ils ont redis exactement la même qu’il y a quelques années lors du lancement, que ça va être l’application de messagerie instantanée la plus sécurisée et la plus rapide qui n’a jamais existé qu’avant.

Et WhatsApp ? Il commence à avoir de la concurrence entre les deux applications qui font partie de la même maison-mère ?

Ça me paraît très abstrait comme discours…

Facebook

Après quelques micros améliorations ergonomique de la version web et mobile du réseau social voici qu’ils rénovent entièrement leur site internet et application.

Maintenant ça ne sera plus bleu mais blanc, oui, ça paraît surprenant surtout quand on avait pris l’habitude de voir que tout est bleu chez Facebook.

Même Zuckerberg avait fait la remarque lors de la présentation, tout sera beaucoup plus fluide et une meilleure expérience.

Je trouve que la version actuelle fait très vieille pour un réseau social qui n’arrête pas de se renouveler (même si certains changements sont à revoir).

Selon moi, ça ne renvoie pas l’image que Facebook veut avoir quelque chose d’ergonomiquement (je ne sais pas si cet adverbe existe mais bon je l’utilise quand-même, vous m’aurez compris…) dynamique et morderne.

Le Keynote de Zuckerberg : Facebook revisite sa plateforme, WhatsApp qui introduit le paiement dans l’application, l’aide contre le cyber-harcèlement sur Instagram

Le Keynote de Zuckerberg : Facebook revisite sa plateforme, WhatsApp qui introduit le paiement dans l’application, l’aide contre le cyber-harcèlement sur Instagram

J’avais totalement oublié de penser d’en parler.

En regardant le Keynote de Facebook, certaines choses sont géniales comme la rénovation de l’application et du site web, la réduction du poids des applications de messageries (à quand celui de Facebook?) et encore l’aide instaurée (prendre de la distance, signaler aux admins, …) dans Instagram contre l’harcèlement.

Mais, je trouve que d’autres points évoqués lors de la présentation m’ont surpris, le fait de transférer de l’argent via WhatsApp et le lien que Zuckerberg a fait par rapport aux photos: que ça soit rapide.

Parenthèse faite, passons…

Commençons avec Facebook

La future application ne sera plus bleue, mais bien blanc

Petit comparatif comme j’aime bien les faire:

Et le futur…

Voici à quoi va ressembler Facebook dans quelques mois sur l’ordi: fluide, rapide, efficace et allégé.

À voir comment cette appli va évoluer dans le temps. Vu comment c’est parti, ça m’a l’air d’être assez prometteur.

WhatsApp intègre le paiement par message

Le big boss de Facebook a annoncé qu’il serait simple que d’envoyer une photo un transfert d’argent à un ami et qui sera disponible dans les prochains mois.

Ce qui m’interpelle dans sa présentation, c’est qu’il n’entre pas plus dans les détails de comment fonctionne, si une commission sera prise derrière par WhatsApp (ou même Facebook…).

Tout ce qu’on sait est qu’il faut entrer un code PIN, est-ce celui de la double authentification, celui du téléphone ?

En tout cas, selon Facebook, l’Inde est sous projet pilote et que les résultats sont concluants.

Niveau confidentialité, ils ont pas mentionné le fait que d’être intégré sur un groupe va se faire sous forme d’invitation (on dirait que j’avais dit un scoop et que grâce à cet article, quelques abonnés ont rejoint la communauté).

Pour les clients commerciaux ?

Il a aussi parlé de WhatsApp Business, qu’une vitrine des produits en vente d’une entreprise directement dans l’application.

Après il m’a semblé qu’il ait parlé qu’on pouvait directement faire l’achat d’un produit de la vitrine via WhatsApp.

Un exemple d’un gros projet réfléchi jusqu’au bout ;).

Instagram passe à l’acte contre le cyber-harcèlement

Il s’agit d’un des bras droits de Zuckerberg qui a pris la parole pour expliquer très sérieusement de cette problématique.

D’ici quelques mois, il sera possible de mettre de la distance entre deux utilisateurs, les signaler pour des faits un peu plus concrets (posts de photos/stories à leur réputation numérique).

Sur le moment de la présentation, j’étais comme un enfant de quatre ans qui vient de réaliser son rêve, abasourdi par ce que je vois.

Sauf qu’en réfléchissant un peu, j’ai fait le lien que ça ressemble beaucoup au procédé de signalement que Facebook;

  • Prendre de la distance entre deux personnes (en voyant moins ses posts, par exemple)
  • Signalement aux administrateurs
  • Bloquer

C’est bien qu’ils aient pensé mais la problématique reste toujours là, à voir comment la suite va nous mener avec Insta :).