Le fonctionnement des formulaires de contacts sur les sites

Le fonctionnement des formulaires de contacts sur les sites

Qui a déjà eu un mail envoyé par un robot depuis un formulaire de site web ?

Le principe du formulaire de contact est principalement là afin d’éviter les spams dans sa boite de réception (en mettant le reCaptcha), par exemple.

Le meilleur plugin pour un formulaire de contact fiable sur WordPress

J’utilise ContactForm 7: on peut personnaliser le formulaire de A à Z.

Il peut renvoyer un mail automatique à celui qui a rempli le formulaire de contact en personnalisant le prénom, ce qu’il a mis comme message, …

ContactForm 7 est gratuit, mais il faut faire un grain de code :

Le reCaptcha est devenu un incontournable

Pour ceux qui ne voit pas ce qu’est le reCaptcha, vous avez sûrement dû remplir un formulaire sur internet et juste à la fin avant de l’envoyer soit il demande de cocher des images floues ou de réécrire des lettres illisibles principalement.

Bon, j’ai déjà pensé à utiliser un vrai reCaptcha via la Clé API de Google (propriétaire de reCaptcha).

Mais il est possible de personnaliser son propre reCaptcha avec la case « Question » en la mettant obligatoire, pour piéger les spammeurs, sinon il refuse de soumettre le message.

D’ailleurs c’est ce que j’ai fait pour le formulaire de contact du blog.

C’est conseillé si vous n’avez pas trop l’habitude du côté développeur de Google, c’est simple à réaliser et à mettre en place.

Pourquoi cette solution ?

Pour ceux qui suivent le blog soit en recevant l’extrait de l’article du jour par mail ou bien, simplement, en étant des hyperactifs des réseaux sociaux; vous avez l’habitude qu’aucun article ne suit, pas d’histoire évolutif.

C’est qu’après la énième fois où je reçois un mail qui me promet que grâce à leurs services, mon site va se booster en un claquement de doigts ou me faire des suggestions qui n’ont pas trop de sens avec le blog…

Mon message qui est très indirectement écrit dans l’article est :

Les formulaires de contacts ne sont pas des jouets !

Après, ce n’est qu’un conseil, faites ce que vous voulez avec ;).

Les aléas du générateur Divi, un éditeur de WordPress

Après une discussion très élaborée 😉 avec l’un des abonnés du blog (sous le nom de Preysing, il se reconnaitra…), j’ai eu un flash sur un sujet que j’ai zappé; WordPress…

J’ai quelques problèmes avec ce générateur depuis quelques temps…

Sur la page d’accueil du blog, je suis censé mettre assez souvent à jour les statistiques.

Pas trop chanceux :/

Mais, un GROS MAIS, Divi m’affiche ceci après quelques bidouillages (ajout d’extensions pour que ça puisse me mettre le back end (dans le jargon…) du site :

Là, je suis encore très chanceux qu’il m’affiche déjà les détails du message d’erreur.

Au front (ce que vous voyez en tapant johantech.ch sur votre navigateur) j’ai pas cette chance:

Squick

J’essaye de trouver un peu le pourquoi du comment, mais dur à savoir…

N’hésitez pas à me dire si vous savez la raison pourquoi du message d’erreur ;).

Le support de Divi

Oui, j’ai essayé de les contacter à plusieurs reprises, mais les versions premiums de WordPress et de Divi sont déjà activées par Infomaniak.

Du coup, ils ont cru que j’ai réussi à pirater leur système.

Bon… d’accord, j’avais d’autres choses à traiter du coup ça a été mis de côté pendant quelques semaines voire mois.

J’avais totalement zappé sauf quand je vais sur le site et me suis dit « Faut vraiment mettre à jour ces stats… », comme là, ça fait plus de un-deux mois que je ne l’ai plus touché.

Invisible côté visiteur

Pour vous c’est comme si le site tourne comme d’habitude avec des serveurs eco-friendly (Infomaniak, en résumé) avec la photo fait-maison.

J’adore le résultat donné sur le site :

Il s’agit de vieux chiffre

Les chiffres que je n’arrivent pas à changer et principalement le premier et le troisième sur la première rangée.

Si vous savez vraiment, help please…

[HORS-SUJET] : Le blog a battu ses nombres de visiteurs venus dans la même journée!

L’ancien chiffre n’avait pas bougé depuis plus d’un an et demi.

J’avais dit il y a quelques mois que je voulais dépasser la barre des 200 visiteurs uniques venus le même jour.

Conclusion j’en suis à 368

Ça m’a fait le sourire aux oreilles, mais…

Mon deuxième objectif que j’avais en tête, pour ce (environ) second semestre de l’année, c’est l’interactivité.

Le sourire rouge est là pour les feed-backs tout autant sur l’esthétique que sur le contenu de chaque article.

Et j’ai une Inbox (chez Infomaniak) dédié spécialement pour le blog :), elle sera contente de recevoir et moi d’y répondre.

J’insiste vraiment là-dessus car ça a un super potentiel pour moi de découvrir de nouvelles choses et pour vous des articles à lire lors du café le matin :).

PS: Bonne fête des mères et bon week-end!

Beaux scores du blog lors du mois d’avril!

Je voulais commencer cette nouvelle semaine par une excellente nouvelle !

Juste, vous ne savez pas à quel point ça me fait plaisir que le nombre d’abonnés évolue en hausse, des fois il y a des partages sur les réseaux sociaux (c’est rare mais, ça arrive).

J’avais dit l’an dernier qu’en 2019, augmenter la visibilité du blog sera l’objectif premier.

A mi-chemin de l’année 2019, je peux dire que l’objectif est atteint.

Vous étiez à 9’555 visiteurs (il s’agit d’un chiffre net et non arrondi.) durant le mois d’avril (alors qu’en avril 18, 1929 visiteurs uniques étaient au rendez-vous sur le blog).

Le graphique évolue

Il est, pour moi, primordial et intéressant de voir comment le graphique a évolué:

Tout s’est concrétisé grâce… :

Au référencement

J’avais fais un article la semaine dernière avec un petit clin d’œil à l’un de mes amis développeur / influenceur sur les réseaux sociaux.

Son discours est que le référencement et la présence sur les moteurs de recherches et les réseaux sociaux sont devenus primordiaux pour avoir une bonne visibilité.

Pour un peu résumer, en moins d’un an il a atteint les 1’000 abonnés sur sa chaîne YouTube.

Search Console, l’accélérateur du référencement

Même si je reste sur mes gardes face au gourou Google, j’ai mis l’accélérateur du référencement, Search Console, qui permet d’augmenter la visibilité pour les visiteurs et les statistiques pour l’administrateur.

En gros, c’est un tableau de bord semblable au Manager d’Infomaniak pour les statistiques de ses propres sites webs, mais mis à la sauce de Google.

J’ai présélectionné l’activité sur les 16 derniers mois, et j’ai fait des gros yeux quand j’ai vu le graphique:

1k = 1’000

Pour un peu mieux expliquer, ce qui est en bleu foncé avec le 1,48 k, c’est le nombre de personnes qui ont cliqué sur un lien et sont arrivés sur johantech.ch.

Et 50,5 k c’est le nombre de personnes qui ont vu un lien johantech.ch dans leurs recherches.

Et la position moyenne est ce qui correspond où se trouve mon blog.

L’évolution flagrante

On voit que début 2018, c’était qu’un petit délire, et en attendant et en persistant, on peut constater que fin 2018-début 2019, une évolution commence.

Et le nombre de visiteurs et d’abonnés augmentent, chose qui me fait très plaisir.

Partage personnel sur les réseaux sociaux

Je ne veux pas être confondu avec média qui doit garder une neutralité dans ses articles.

Chose qui n’est pas le cas dans ce blog, et ça n’est pas prêt de changer.

Mon but premier c’est de donner mon avis et mon point de vue qui, des fois, est assez décalé d’une autre personne.

Mon but second est d’être authentique et que l’article du jour apporte une valeur au lecteur.

Des fois, je l’admets, ce que j’écris est une reprise d’un article pur et simple du Matin, mais en ajoutant mon point de vue :)!

Prenons l’article de vendredi dernier…

J’avais parlé du nouveau paramètre de confidentialité des groupes de discussions sur WhatsApp.

De ce que j’ai pu constater, c’est qu’aucun gros média Suisse et Français ont relevé cette dernière nouveauté alors qu’elle datait du 3 avril 2019 sur son blog qui fait aussi office de communiqués de presse.

–> Source de l’article de vendredi dernier…

Chose qui me surprend beaucoup, surtout avec la RGPD derrière et que le canton de Vaud bannit la présence des enseignants sur les groupes de classes.

Quelques erreurs à ne pas faire sur un blog

Quelques erreurs à ne pas faire sur un blog

Ce que je vais parler juste en dessous c’est ce que j’en ai pu tirer avec ce blog et avec plusieurs avis externes (celui du directeur marketing d’Infomaniak entre autre).

Je me suis inspiré de la chaîne Youtube de Nico dont j’ai l’honneur d’être en contact avec lui :).

Il parle de l’entrepreneuriat, comment développer son influence dans le digital marketing sur les plateformes ultra larges comme Youtube, Instagram, Facebook, …

Juste pour vous donner une idée, en un an, il a eu plus de 1’000 abonnés.

Ses vidéos m’ont aidé à changer certains petits détails sur la présence du blog sur les réseaux sociaux.

Chaîne de Nicola Ricca

La raison que j’en parle de lui c’est que pendant les vacances, il a publié une vidéo qui parle des 10 erreurs à éviter sur Youtube.

Je me suis inspiré sur ce qu’il a fait dans cette vidéo.

Commençons…

Aucune structure dans un article

Le but est qu’il y ait un fil rouge pour que le lecteur ne se perd pas, sinon il part.

Le conseil qu’on m’a donné et qui donne plusieurs avantages, c’est faire des titres h2 pour les « gros titres » qui permet au lecteur de se donner une idée d’où on veut lui mener et des h3 pour les « petits titres » qui résume davantage au gros titre mené.

Sur WordPress 5.0 et JetPack, on peut aller jusqu’à 6 titres,

En exemple:

Deuxième entête

Troisième entête

Quatrième entête

Cinquième entête
Sixième entête

On dirait quand on va chez ophtalmologue pour le test des yeux…

Bon déjà aller jusqu’à trois c’est pas mal.

Au début j’avais pas du tout l’habitude de mettre des titres, donc ce que j’ai fait, c’est de rédiger puis je plaçais les titres où je voulais.

Ça permet de sectionner un sujet en plusieurs parties.

Depuis la mise à jour sur WordPress 5.0 ils aident à la structuration:

© johantech.ch

Faire à la dernière minute

Un article me prend environ 45 minutes à écrire, puis encore 10 minutes pour chercher des images pour les réseaux sociaux…

Par expérience, les visiteurs ressentent en lisant quand c’est fait un peu à l’arrache et sur les statistiques du jour sont plus bas que d’habitude.

Ce que j’ai l’habitude de faire, c’est d’en faire quelques uns à la suite puis les planifie quand il n’y a rien de prévu.

Ne pas partager sur les réseaux sociaux et en parler

En tout cas pour mon blog, c’est ce qui permet de garder des statistiques assez élevés.

J’ai fait synchroniser WordPress avec la page Facebook, le compte Twitter et mon profil LinkedIn.

Chaque matin, je me réveille une demie-heure après que l’article sort, le partage sur mon profil personnel sur Facebook et les audiences du jour sont au rendez-vous :).

Au début, ça frustre, personne ne like ou repartage le lien, mais au fur et à mesure les gens commencent à prendre l’habitude de voir qu’on partage un lien.

Au bout d’un moment, ils vont aller voir ce qu’il se passe derrière et donc arriver sur mon blog.

johantech.ch a frôlé les 10’000 visiteurs durant le mois de mars 2019!

johantech.ch a frôlé les 10’000 visiteurs durant le mois de mars 2019!

C’est du jamais vu depuis les 2 ans d’existence de ce blog: 9’963 visiteurs uniques entre le 1 et le 31 mars!

L’article « à succès », selon les statistiques que j’ai depuis la console d’Infomaniak, il s’agit d’Infomaniak qui lance l’alternative de WeTransfer –> 1’184 l’ont lu, quelques uns l’ont retweeté 😉 et partagé.

Ce mois de mars a été très enrichissant et très bénéfique pour moi et pour le blog.

J’ai pu refaire le test du détox-portable, c’est comme ça que je l’appelle.

Résultats de Search Console

Depuis peu, j’ai inscrit le blog sur la plateforme de Google pour le référencement sur les moteurs de recherche.

Lors des 3 derniers mois, le blog a fait 18,1K d’impression et 3,6% de ces impressions ont abouti à un clic depuis Google a été ensuite redirigé sur mon blog.

Résultats sur les réseaux sociaux

Chaque article a fait entre 90 et 130 impression au près des personnes qui ont liké la page Facebook et sur mon compte personnel 🙂

Plus d’abonnés sont arrivés!

3 nouveaux abonnés par mail sont venus durant le mois.

Certes c’est peu, mais c’est un grand pas au niveau visibilité sur le blog.

Pas de commentaires…

Malgré la forte présence, il n’y en avait pas.

N’hésitez pas à en laisser un pour me donner un feed-back, dire ce qui doit être améliorer, si une erreur a été écrite, …

De même si vous avez des idées, même si c’est un petit truc, ajoutez-le/les c’est fait pour ;).

Je compte sur vous

Je compte sur vous pour être encore plus que le mois dernier, le principe du bouche à oreilles fonctionne et en espérant que l’interaction sera au rendez-vous ce mois-ci!

Je voulais vous dire un très grand merci pour votre fidélité car c’est quelque chose qui n’est pas facile à faire: tenir un engagement avec un article quotidien, mais j’en suis très fier de pouvoir le présenter.

Pourquoi on se met à marcher quand on est au téléphone?

Pourquoi on se met à marcher quand on est au téléphone?

Aujourd’hui je voudrais faire une spéciale dédicace au support d’Infomaniak car certains d’entre vous le font lorsque vous êtes en call ;).

Je sais, ça rentre au trois-quarts de ce que je traite sur ce blog, mais j’ai trouvé l’info drôle.

C’est un réflexe, non mais allô quoi!

C’en est un qui nous touche tous, dès qu’on est au téléphone, hop, on commence à marcher.

En rond, zigzag entre les bureaux de nos chères et chers collègues, en tournant sur soi-même.

Ce n’est pas si caricatural que l’on le pense…

Il y a trois raisons

– À évacuer une charge émotionnel

Quand on est dans une situation qui nous met mal à l’aise, le stress, …

À savoir que si on marche énormément lorsqu’on est au téléphone, c’est sûrement que le cerveau est dans une surcharge par rapport à nos connaissance et que le corps a besoin d’évacuer cette surcharge qui passe, par exemple, par les jambes.

Plus on est instable par rapport à une situation et/ou une conversation au téléphone, plus on marche!

Après, ce n’est pas le fait qu’on est mal à l’aise d’une situation qu’on se met à marcher…

– À augmenter son attention

Le fait de marcher et d’être au téléphone, ça réveille le cerveau, selon un professeur.

– À imiter son interlocuteur

Totalement inconsciemment, des scientifiques ont détecté que l’interlocuteur pourrait aussi commencer à se déplacer en même temps que celui qui l’appelle.

Ce sont des actions qui sont certes mimétismes

Mais qui surtout héréditaire chez nous tous.

J’ai l’impression de partir sur le thème de la médecine et du scientifique…

Des amandes peuvent tomber pour ceux qui ont leur nez sur un smartphone

Une ville (Sassari) en France a décidé de mettre en place que si un piéton traverse, par exemple, la route avec son smartphone allumé, il peut recevoir 22 euros d’amande.

Un peu de prévention

La ville compte plus de 130’000 habitants et un millier d’accidents de la route est enregistré annuellement.

21% de ces accident proviennent des piétons qui ont leur téléphone collés lorsqu’il ne font pas attention en traversant la route par exemple.

Pourquoi pas en Suisse?