Ça y est…

C’est officiel, WhatsApp va introduire la case « pubs » dans les statuts.

Pour ceux qui utilisent Instagram, la maison mère (Facebook) va utiliser le même procéder pour WhatsApp.

D’ici le premier trimestre 2019.

Honnêtement, le groupe Facebook est encore relativement raisonnable par le nombre de pubs qu’ils mettent en ligne.

Ce qui risque d’arriver à long-terme, c’est que Facebook fasse alliance avec Google Ads juste pour les pubs.

Même si le dialogue est mort entre WhatsApp et Google Drive (ce qui permet d’avoir toujours un backup des discussions).

Car oui, sûrement beaucoup ne le savent pas mais les discussions via WhatsApp sont restaurés avec Google Drive…

Enfin… Jusqu’en novembre.

Je commence légèrement à m’inquiéter du futur que WhatsApp aura sur le long-terme.

Car c’était ça sa force: la première messagerie instantanée sur le marché mobile sans pub!

Bon, tant que ça reste qu’aux statuts ça va.

Mais si ça commence à s’incruster dans les discussions.

Chose que je m’imagine mal à avoir c’est si on est au téléphone via WhatsApp et qu’on est coupé par une pub.

Agggggrrrr…

Enfin, bon.

On va refaire le point ces prochains mois pour voir l’évolution.

Mais là, on est plutôt sur une évolution vers le bas.

Entre les changements des emojis, interdiction pour les moins de 16 ans (dont la majorité ne respecte pas vraiment cette nouvelle règle) et maintenant la pub.

%d blogueurs aiment cette page :