Il s’agit d’un pôle qui n’a pas trop été mentionné dans ce blog.

Bon, ces derniers temps j’ai pas mal critiqué Apple et leurs dernières sorties qui me semble un peu du laisser à désirer…

Le marché côté tech bouge énormément et évolue d’une manière assez impressionnante, même en Suisse.

Ce n’est pas un domaine qui va disparaître vu l’évolution et la tournure que ça prend.

Le côté faible des entreprises Suisses, ils peinent à promouvoir leur offre qui sont souvent éparpillés sur plusieurs dizaines de sites différents.

Une pénurie s’accentue en Suisse

Malgré l’évolution de la technologie vers le haut, la Suisse aura près de 40’000 ingénieurs en moins dont 21’700 en départ à la retraite d’ici 2026, selon le journal du ICT.

Les exigences vues à la baisse

Afin d’obtenir plus de main d’œuvre, le niveau d’exigences va être partiellement couvertes.

Ce qui faut savoir, même si on a les deux gros distributeurs (Coop, Migros) qui sont l’un des plus gros distributeurs mondial, la Suisse a une restriction très nette du marché de l’emploi, et ceci de manière générale.

Dès à l’école obligatoire (publique), l’office de l’orientation de la région accompagne les élèves pour qu’ils trouvent leurs voies et ce qui correspond le mieux pour eux.

Une alternative existe

En étant en contact avec un étudiant de la HEIG (Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion) du canton de Vaud qui a lancé y a six mois un site dont regroupe toutes les différentes offres en informatique : wejob.ch.

Leur but est d’orienter la recherche d’emploi avec une stratégie d’utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir les candidatures.

En six mois, WeJob compte plus de 70 entreprises et près de 10’000 vues sur les offres d’emplois proposés.

À la recherche de talents en IT ?

La plateforme est régulièrement mis à jour et est directement reposté sur les réseaux sociaux.

Il est également disponible de s’abonner par mail pour ne rien manquer comme pour recevoir la dernière nouveauté du blog 😉.

Je dois dire qu’il est rare, de manière générale, de trouver des plateformes pour trouver un job où il y a réellement des humains en backend !

%d blogueurs aiment cette page :