Sacré Wall-E.

Combien de fois nous l’avons tous fait, soit de cocher sur une case pour dire « Je ne suis pas un robot » puis dire sur quelle image on voit des voitures ou des devantures de magasins…

Je dois avouer que le (re)CAPTCHA dans les formulaires de contacts sur des sites webs ça aide.

Sauf que…

Des programmateurs ont réussi à détourner ces codes et on créé des programmes pour qu’un robot puisse lire les lettres tordus…

Faut savoir que ça été créé par une université anglaise puis, Google « a refait la sauce ».

Chose qui n’est pas si mal.

Attention à ne pas confondre entre le CAPTCHA et le reCAPTCHA.

Le CAPTCHA c’est la version « originale » de ces acrobaties pour dire qu’on est pas des robots.

Et le reCAPTCHA c’est la version numéro deux, appartient par Google mais fait par la même université que le CAPTCHA.

Je trouve plus secure la deuxième, c’est ni des chiffres ou des lettres tordus, mais justement des voitures à retrouver sur des bouts d’images.

Le jour où un robot arrivera à reconnaître les bouts d’une voiture sur une image peu nette, ne sera pas avant qu’il neige (d’ailleurs c’est bientôt…).

Pas avant un bout de temps…

Je trouve que c’est quand même bien fait même si la nouvelle m’a un peu surprise, on verra bien comment sera le futur avec des robots qui vont bientôt mieux savoir que les hommes!

%d blogueurs aiment cette page :