…à remercier de ta fidélité dont tu témoignes à johantech.ch.

Je voudrais juste faire un article un peu sur mon blog.

Ça va pas être la première fois que j’écris que mon blog a pris une ampleur totalement inattendue et grande.

Grâce à toi, johantech.ch se développe sur le bon chemin

Grâce à toi, johantech.ch se développe sur le bon chemin

D’une grosse part grâce à ta fidélité.

J’ai quelques projets qui viendra s’installer petit-à-petit sur le blog et sur les réseaux sociaux.

Je vias quand-même vous avouer que la partie n’était pas toujours gagnée.

Des fois, j’avais pas tellement d’idées de sujet d’article à vous proposer.

Car je me suis toujours fixé un objectif d’apporter toujours quelque chose aux lecteurs.

Tout en gardant un vocabulaire, simple et clair pour tous.

Bon, les fautes d’orthographes et de grammaires passent pas tellement bien des fois.

Ça fait partie de l’expérience!

Aussi, ce blog m’a permis de rencontrer des personnes un peu inattendue.

Comme Infomaniak…

Vu que ce site web est relié au compte Twitter du blog, donc il publie sur Twitter, Facebook et LinkedIn dès qu’un article est publié sur le site web.

Au début, quand j’avais fait un article sur Infomaniak, sur Twitter, le compte Infomaniak me répondait toujours la même chose: « Merci pour votre retour 🙂 ».

À chaque fois c’était la même réponse.

Au bout d’un moment, j’ai cru que c’était un robot qui me répondait.

Quelques mois après, j’ai tenté ma chance en postulant en tant qu’agent de support chez eux.

Et ils ont dit que ma candidature était intéressante et ils me remercient des articles que j’ai écrit sur eux.

J’étais très surpris quand j’avais lu ceci.

Puis, le moment de LinkedIn est arrivé …

Donc j’ai tenté en me connectant avec quelques un des gens d’Infomaniak.

Et quand je contactais certains d’entre eux, ils m’ont répondu.

Et tutoiement s’était installé au fur et à mesure…

Puis, j’avais entendu que mes articles circulaient à l’interne d’Infomaniak.

Deuxième grosse surprise.

Après j’avais du aller chercher un stage de 3 jours.

J’avais contacté plusieurs entreprises, tous m’ont répondu négativement.

Donc, je me suis dit que j’allais envoyer un mail au chef des opérations pour voir s’il pouvait me dépanner.

30 minutes après, il m’a dit qu’il va voir si c’était possible dans les départements qu’il m’avait listé.

Puis une semaine après, vers 23h30, j’ai reçu un message via LinkedIn de sa part en m’annonçant que c’était tout OK et avec grand plaisir pour un stage de trois jours.

La suite sera demain…

%d blogueurs aiment cette page :