Oui, ces fameux Wi-Fi quand on entre dans une Migros et qu’il y a le Wi-Fi gratuit.

Mais la question…

Est-ce que les personnes malveillantes arrivent-elles à retracer des infos personnels sur les personnes?

En tout cas, un cas qui c’était passé aux USA il y a quelques années; quelqu’un était dans un mall (ces très gros magasins américains) et cherchait un magasin de glaces.

Ce qu’il a fait dans un premier temps, c’est de chercher sur Google sur le Wi-Fi du mall.

Et dans un second temps, en mentionnant le @ du mall sur Twitter;

il demande où se trouve un magasin de glace.

Dans la centrale depuis, sa recherche Google avait déjà anticipé le coup, en retraçant la personne qui avait eu cette demande.

Et la centrale attendait à ce qu’il fasse la demande de manière publique.

En premier regard, ça peut faire peur.

Il faut aussi notifier que chaque pays n’a pas les mêmes normes niveau sécurité informatique.

Comme certaines choses sont autorisés en Suisse mais pas en Belgique.

Non, pas de stéréotypes sur eux… Les pauvres…

Après, est-ce que par exemple la Migros fait-elle la même chose?

Elle essaye d’affiner les recherches des internautes qui utilisent son système internet?

Ce n’est pas parce qu’il faut mettre son numéro de téléphone que ça va changer quelque chose, puis de recevoir un code par SMS qui va aider niveau sécurité.

Pour en savoir plus, il faut vraiment bien lire les CG (conditions générales) des prestataires avant de faire quoique ce soit dessus.

%d blogueurs aiment cette page :