Il y a pas si longtemps que ça, j’ai transféré toutes mes dossiers pour les cours du serveur de l’Etat à celui d’Infomaniak.

Une quinzaine de jours en arrière…

Bon, le transfert a pris quelques heures (plus de 4 Go de fichiers à transférer!).

Je m’attendais pas à voir un extrême tel que celui-là:

La grosse pointe bleue est celle où tout a été transféré (1.38 Go d’un coup).

Je me suis bien dit qu’il était hyper lent quand je tapais un mot sur Pages.

C’est un peu comme un choc, au début on a très mal.

Mais on fait comme les chats: on retombe sur nos pattes.

J’avais regretté d’avoir fait le transfert, c’est devenu hyper fluide directement le jour après du transfert!

À 2.17 Go de différence, c’est fluide:

Accès depuis n’importe où

Maintenant j’ai tout ce qu’il me faut à portée de mains depuis n’importe quel poste qui a accès à Internet.

Chose qui n’était pas possible avec le réseau de l’Etat, dès qu’on le quitte on peut accéder à strictement rien…

Il suffit que j’oublie mon Mac à la maison, je peux avoir mes notes avec mes accès de mon Syno.

Faut juste bien anticiper la sauvegarde des fichiers avant de quitter…

Bon, c’est un truc pas trop nouveau, même si les logiciels deviennent performants et sauvegardent tout automatiquement, chose qui n’est pas si mal pour ceux qui oublient.

Google Drive et Office Online (Microsoft) le font déjà…

%d blogueurs aiment cette page :