Depuis lundi, toutes les écoles obligatoires du canton doivent suivre la nouvelle directive de la DGEO (Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire) à savoir que les téléphones portables des élèves doivent être éteints et rangés dans leurs sacs.

Ce qui inclut la récréation (pause du matin) et la pause de midi, sauf dans des cas exceptionnels comme une recherche sur la demande de l’enseignant.

Projet pilote concluante pour le canton

L’année dernière 10 établissements ont été soumis à un projet pilote sur l’éducation numérique.

À savoir, l’utilisation portable durant le temps scolaire (durant la pause matinale seulement) une majorité de ces 10 établissements avaient déjà interdit le smartphone durant le temps scolaire et encore pour certains la pause de midi.

Entre autre, dès que les élèves sont sous la responsabilité de leur établissement scolaire le téléphone portable n’est plus toléré.

Durant les camps de ski, vu qu’il s’agit d’un temps scolaire et sous la responsabilité de l’école, est-ce toléré ?

J’en avais également parlé que durant ce pilote, la DGEO n’avait pas assez poussé la réflexion sur l’interdiction.

Suite à ce point soulevé officiellement pour la rentrée 2019-2020, il sera interdit ou restreint à des heures précises.

Statistiquement les jeunes passent deux à trois fois plus de temps sur des objets numériques que leurs parents

Selon la Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse, un jeune (16-25 ans) passe en moyenne quatre heures par jour sur leur téléphone durant leur temps libre (hors-scolaire)

Ceci est bel et bien une moyenne et selon la Commission, 25% des jeunes peuvent y passer plus de cinq heures par jour.

Pourquoi équiper ses enfants aussi tôt d’un smartphone ?

En temps normale, il s’agit des parents qui les équipe d’un téléphone portable, pour par exemple être sûr que tout va bien.

Un parent veut toujours avoir « une certaine rassurance » que leur/leurs enfant/-s va/vont bien comme en ayant leur numéro de téléphone dans leurs répertoires de téléphone.

Et encore plus quand le jeune va à l’école tout seul, il a besoin de savoir ce qu’il se passe.

Est-ce que c’est une bonne chose qu’un enfant ait un abonnement illimité ?

Avant que j’ai eu mon abonnement illimité, j’avais un compte prépayé et donc je utilisais rarement mon téléphone car il m’avérait pas très utile.

Dès lors que j’ai reçu mon contrat illimité (téléphonie, SMS et données) partout en suisse, tout est parti de là où je pouvais facilement avoir une quarantaine de discussions qui tournent quotidiennement.

Ça paraît excessif ?

Pas du tout, c’est comme si on annonçait à tout le monde qu’on est non-stop disponible par message.

Donc selon moi, ça ne sert pas à grand chose avant les 14-15 ans (ce qui équivaut à la dernière année de l’école obligatoire en temps normal) car avant cela ne va pas arrêter de les encourager de regarder des vidéos, de textoter, …

Conclusion

Mais d’un autre côté, je ne comprends pas tellement le sens d’interdire pendant la pause de midi, est-ce que cela va les encourager à y consulter plus souvent?

Et par le fait d’interdire durant toute une journée scolaire, à 90% des chances leur premier réflexe en sortant du bâtiment c’est d’allumer leur téléphone et regarder « ce qu’ils ont loupé durant la journée ».

Intéressé à recevoir l'essentiel de la semaine ?

Intéressé à recevoir l'essentiel de la semaine ?

Inscris-toi et tu recevras la newsletter une fois par semaine :).

Reçois l'essentiel de la semaine en un mail !

Tu es bien enregistré :).

Share This
%d blogueurs aiment cette page :