Je m’y attendais…

On allait commencer notre objectif de la semaine, aider les autres. Donc première journée, pas trop d’effort, c’était de nettoyer les murs de notre hébergement. Avec les autres, le temps passait plus vite.

Il faisait de plus en plus chaud, heureusement, j’ai pris mes shorts avec moi, mais on avait exprès une tenue de travail et une tenue « détente ». Mais j’ai décidé de souffrir en silence mais j’ai enlevé ma jaquette, t-shirt et gros pantalon et il faisait non loin de 21°.

De qu’on a fait, on a commencé plus tard, et on a terminé plus tôt. Vu qu’on était dans l’endroit où on était hébergé, certains jouaient du baby-foot pendant que d’autres ont pris une douche et d’autres jouaient de la guitare et chantait.

Quelques heures plus tard, les autres sont arrivés soit plein de peinture, plein de poussière…

Après le repas du soir, c’est reparti pour une soirée de rigolade et quelque chose que je n’ai pas mentionné hier, il y avait un moment de réflexion, quelqu’un nous parlait de ce que Dieu était vraiment pour nous, quels demandes on peut lui faire.

C’est seulement le lendemain où le gars qui nous faisait la réflexion du soir, qui m’a fait ouvrir les yeux sur ce que c’est le sacrifice. J’en étais à deux doigts des larmes mais je me suis retenu, c’est à ce moment que je comprend ce que je fais là.

Une fois la réflexion terminée, je suis allé rejoindre un groupe où on partageait ce que nous on a sacrifié.

Pour faire court, quelqu’un a la même situation que la mienne et on se l’est échangé, j’ai vu que quelques personnes se sont effondrés en larmes et sont venus dans mes bras. La personne qui avait cette situation, n’a pas dit un mot et venu me voir, n’a pas dit un mot et venu me faire un gros câlin et depuis on est devenu ami.

 

%d blogueurs aiment cette page :