Prenons l’exemple d’Amazon Echo, il est au milieu de la maison avec le micro allumé et en train d’écouter en permanence.

Ce qui est délicat, la confidentialité n’est pas à 100% là.

Tout peut être connecté…

Votre serrure, vos lumières, vos jouets, vos toilettes, votre lit.

Quel n’est pas plus insupportable que le lit qui dit qu’on a pas atteint notre objectif du nombre d’heures de sommeil?

Ma montre connectée, il me dit exactement à quelle heure je me suis endormi et exactement à quelle heure je me suis réveillé.

Plus loin, il montre une courbe avec les heures de sommeil profonds, de sommeil léger et voire si je me suis réveillé entre deux…

Les données pas 100% protégées.

La télévision, prenons une marque plus ou moins connue; Vizio.

Ils ont dû verser plus de 2,2 millions de dollars au gouvernement américain…

Car chaque seconde sur des millions de téléviseurs quelle chaîne que ces derniers regardent.

Puis, Vizio vendait ces données à des tiers.

Revenons sur Amazon Echo…

Ce que les gens savent avec ces objets connectés se connectent en permanence sur des serveurs qui stockent les données.

Puis, c’est que l’entreprise, dans l’exemple, Amazon, qui a vos données en mains.

Sûrement que c’est déjà le cas dans ce monde, ces appareils nous connaissent mieux que nos meilleurs amis.



%d blogueurs aiment cette page :