Ça y est, nous y sommes.

La fin du projet pilote de l’interdiction des téléphones portables à l’école a sonné dans le canton de Vaud…

Enfin projet pilote où on sait très bien qu’à la fin ça va être répandu dans toutes les écoles du canton, on ne va pas se le cacher ;).

Petit rappel du projet…

Dans le but d’améliorer la concentration des élèves ou encore créer des cohésions de groupe, le canton de Vaud a voulu mettre en place pas de téléphones visibles et dans les mains des élèves dans le périmètre scolaire et pendant les périodes scolaires (pauses incluses).

Sauf la pause de midi où les établissements scolaires considèrent que les élèves sont sous la responsabilité de leurs communes respectives.

Selon eux, le téléphone est beaucoup trop omniprésent et les élèves en possède un beaucoup trop tôt.

La DFJC (Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture) a dressé son bilan sur les dix établissements pilotes, que je le résume en quelques points :

Cohésion sociale entre les élèves et avec l’école

La conseillère d’Etat qui conçoit ce pilote, voulait que des cohésions de groupes se créent entre les élèves et avec les enseignants.

Exemple

Exemple courant, ce qu’il se passait pendant la récréation, certains élèves avaient des écouteurs en mettant de la musique.

Chose qui pouvait poser problème pour certains enseignants car ça peut poser un bloquage dans le dialogue.

Et autre exemple, avoir son nez plongé sur son téléphone pose problème dans la relation sociale avec d’autres personnes.

Capacités d’apprentissage

C’est assez frustrant de ne pas savoir ce qu’il se passe dans le monde extérieur quand on est en classe.

Et encore plus quand le téléphone n’arrête pas de vibrer par les nombreux messages WhatsApp reçus et qu’on est dans l’incapacité d’y répondre dans la minute.

Petite question…

Comment c’est prévu pour les camps et sorties scolaires est-ce à la direction des établissements pilotes de prendre position ? La Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire/Postobligatoire ?

Comme j’ai participé dernièrement à la Session Cantonale des Jeunes et j’avais posé la question directement au secrétaire adjoint de la DFJC qui était notre expert dans le débat.

Il était gêné et ne savait pas quoi répondre, mais il m’a bien précisé qu’ils ne sont pas allés plus loin qu’à l’école dans une journée normale d’écolier.

Est-ce qu’il y a eu du nouveau entre-deux ?

On l’a fait : trois jours sans téléphone portable

On a fait le test en classe (enseignante de classe incluse), trois jours sans téléphone et comme récompense un goûter crêpe préparé avec amour par l’enseignante initiatrice du projet.

J’avais écrit mon ressenti durant ces trois jours sans mon téléphone [jour 1 | jour 2 | jour 3].

Honnêtement, rien de nouveau dans ce défi, j’avais déjà fait une semaine auparavant sans et en partant pour un voyage de 32 heures dans un bus.

On peut s’en passer voire même être plus productif car sinon on s’ennuie et ce qu’on reçoit comme notification peut attendre.

Dans 100% des messages reçus, strictement rien n’était urgent et majoritairement ce sont des groupes sur WhatsApp dont il y a le plus de notifications.

Pour moi, le temps est passé beaucoup plus rapidement qu’espéré.

J’avais aussi souligné ce défi de classe auprès du secrétaire adjoint qui avait le sourire jusqu’aux oreilles quand je lui ai dit la réaction de certains élèves qui ont également participé dans ce défi.

Il y en a une qui m’est resté gravé et qui résume bien le fait que le téléphone peut rester un gadget : J’ai même lu !

Certains enseignants nous ont pas cru

Certains nous ont pris pour des masochistes, surtout quand je leur ai dit que je suis membre du défi.

Projet pour 2019-2020

La directive va s’appliquer dès la rentrée et les élèves vont recevoir un dépliant via leur agenda sur l’interdiction des téléphones à l’école

Ça va aussi permettre de leur expliquer comment utiliser avec modération les outils numériques personnels.

Ils ont pris cette décision jusqu’à que les écrans deviennent moins un fléau que maintenant.

Honnêtement, vu comment s’est parti, ça ne peut être que pire…

Intéressé à recevoir l'essentiel de la semaine ?

Intéressé à recevoir l'essentiel de la semaine ?

Inscris-toi et tu recevras la newsletter une fois par semaine :).

Reçois l'essentiel de la semaine en un mail !

Tu es bien enregistré :).

Share This
%d blogueurs aiment cette page :