Avant-propos

La rétrospective de cette année se fait en sans oublier l’évidence qui nous a majoritairement impacté nos vies depuis le mois de mars.

Je ne vais pas prendre le rôle des journalistes et de rajouter une couche inutile, mais faut savoir que cela m’a permis de prendre un peu de recul sur le contenu et la forme du blog.

Statistiques qui sont relativement bonnes

C’est pas aussi folichon qu’en 2019 mais je tiens encore à dire que nous avons battu le record du nombre de visiteurs qui est en février 2020 avec 13’936 visiteurs.

En 2019, il s’agissait du mois de juillet avec 12’793 visiteurs.

La Rétrospective

Alternative Suisse au stockage des données

Je commence cette rétrospective avec l’article de kDrive (d’Infomaniak), j’ai été l’un des privilégiés à pouvoir utiliser la première version bêta lancé il y a un an.

Par la suite, j’ai pu faire transiter quelques personnes de Google Drive/OneDrive/Dropbox à kDrive :).

Et pendant le confinement il m’était très utile à créer des boîtes de dépôts et partager des documents pour mes travaux.

Les visioconférences

J’avais sondé une trentaine de personnes sur leur utilisation des logiciels de visioconférence.

Le début du sondage tombait en même temps que la polémique sur le traitement des données chez Zoom (qui était très voire trop prisé lorsque tout le monde était en home-office).

Donc cela m’a permis de faire un lien que je ne m’attendais pas trop à faire, mais le résultat était intéressant.

Personnellement, la plateforme que j’utilise le plus (qui est toujours le cas actuellement) est Discord : autant pour les cours professionnels que pour rester en contacts avec mes proches.

Contact tracing

Continuons sur la même lancée, j’ai pu parler du contact tracing (bien avant les directives qui ont été pris sur le Canton de Vaud avec SocialPass).

Et c’était en même temps que le lancement de l’application SwissCovid.

Pour vous donner un peu plus le contexte (ou vous le rappeler), suite à la première réouverture des restaurants en mai, GastroVaud (la société qui gère tous les restaurateurs sur le canton de Vaud) ont mis en place des feuilles où on devait inscrire nos noms, numéros de téléphone, …

Dans le cas où quelqu’un serait positif, le médecin cantonal peut appeler les personnes qui ont été autour d’elle durant ce temps.

Mais bon qui dit papier, dit transmission entre les tables et visibilité des coordonnées des autres personnes…

Donc niveau traitement des données c’est pas tellement top, du coup Infomaniak ont mis rapidement en place un système qui permet aux restaurateurs de créer des QR code pour pouvoir le faire de manière numérique.

Les avantages : les données des hôtes restent en Suisse, non visible des autres et Infomaniak informe le canton s’il y a un cas positif.

L’article en question

Derrière nos écrans en fumée

Ce film-documentaire produite par Netflix reflète extrêmement bien la réalité de notre utilisation des réseaux sociaux et de l’internet en général.

Tout se généralise sur du cloud niveau travail, privé, vie associative, …

Après avoir vu ce film, cela remet en question le positionnement des géants du web (vous savez, la fameuse GAFAM qu’on utilise quotidiennement).

Et cela (petit parallèle) a fait ses preuves lorsqu’on était victime d’une panne partiel des services de Google (les services de Google Drive et YouTube) le 14 décembre.

Pour ceux qui n’auraient vu ni l’article que j’ai fait mon analyse personnel ou même vu le film voici les liens :

L’article

Le film (sur Netflix)

Espérons que 2021 sera mieux

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année et on espère tous que 2021 sera meilleur que cette année très étrange.

Mais je ne vous abandonne pas complètement car comme chaque année, je publierai un article le 1er janvier à 0h00 pour vous souhaiter une belle année.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :