Que ce soit sur Facebook, YouToube ou Netflix, rien n’est laissé au hasard pour retenir et conserver notre attention.

Même si on est pas pour que ça le soit.

Qu’est-ce que je suis venue sur cette page internet?

On s’était tous une fois posé cette question au moins une fois lors de sa navigation.

Car on est très souvent accaparé par d’autres vidéos qui nous attirent et dans un second temps de laisser l’auto-play tourner pendant des heures ou quand on arrête jamais à faire défiler sa fil d’actualité sur Facebook ou Insta.

Leur but, nous garder sur leur plateforme, car plus ils nous font passer de publicité, par exemple, plus ça fait monétiser la plateforme.

Faut pas oublier que c’est le but des plateformes, qu’on reste le plus longtemps dessus!

Prenons YouTube comme exemple…

YouTube, qui est la filiale de Google, a pour but de nous faire abonner à des suggestions (comme Danse, Pop, …), d’ailleurs, des fois que je comprenais pas trop pourquoi j’ai une section Danse qui s’affiche avec des vidéos que j’ai déjà vu.

Il y a comme un espèce de désaccord entre ce qu’on recherche et ce qu’on trouve, tout dépendant de la situation et de la recherche voulue.

Et pour encore mieux s’imposer

YouTube a lancé son propre Spotify, à sa sauce: YouTube Music.

J’en connais pas beaucoup de personnes qui l’utilisent, mais j’ai fait le teste pendant les trois mois d’essai gratuit et franchement, au début ce n’est pas si mal, il suggère beaucoup de musiques connues et récentes (plus ou moins des tubes de dix ans auparavant.).

Mais, on (avec ma fratrie) de convaincre ma mère de nous acheter le pack famille de Spotify (19.90 pour tous donc, divisé par 4 ça revient plus ou moins à 5 par personne, ce qui est plus avantageux que le pack « Solo » à 12.95).

Bref, je sors un peu…

Donc, j’ai testé mais ça revient au même que d’avoir Spotify, même si j’ai quand même une préférence pour ce dernier ;).

Il présente plus de fonctionnalités comme le Spotify Connect, c’est top quand mon casque est connecté à mon iPhone et que je peux quand-même zapper sur l’ordi c’est top.

Mais, à force de mettre « J’aime/j’aime pas » sur les flux de Spotify, il m’affine les morceaux où je peux rester des heures à écouter.

Un choix à faire?

Allez plus vers Spotify, c’est juste pour les petits détails, mais je me sens plus confortable avec Spotify qu’avec YouTube Music.

Hors-sujet: Est-ce que l’école tue la créativité?

Je me suis abonné aux conférences « Tech » des TED Talk, il y a quelques jours j’ai reçu un mail avec cette question qui apparaît en grand.

Pour me donner des fois des sujets entiers d’articles, ou juste deux-trois infos que j’utilise pour un futur article.

Malheureusement, je n’ai pas eu le temps de la regarder, par manque de temps, mais promis d’ici la fin de la semaine un article apparaîtra sur ce sujet ;).


%d blogueurs aiment cette page :