Petite parenthèse, je suis navré pour hier j’ai zappé le fait de planifier un article mais je trouve pas si mal que ça que rien n’est apparu bien hier matin avec ce que j’ai écrit, c’est à méditer…

Swisscom a bien compris le problème qu’on est presque tous le temps sur nos téléphones et donc dans la rue, le nez pointé vers le bas pour regarder l’écran, leur remède est d’intégrer des haut-parleurs transmettant des ultrasons (qu’on ne peut pas entendre « à l’oreille nue »).

Comment est-ce que ça fonctionne ?

Le smartphone est un ami indiscret comme j’en avais parlé mardi, et donc, avec une application appropriée et à proximité d’un panneau avec une enceinte dissimulée.

L’appareil va reconnaître le son et un message s’ouvrira sur le téléphone avec soit un lien redirigeant sur le site de l’annonceur ou un texte publicitaire.

Swisscom a créé la marque « Beem » dont elle est intermédiaire entre les distributeurs et les applications tierces (Bluewin, 20 minutes)

Elle permet d’avoir plusieurs rôles:

  • Vote
  • Demande d’offres
  • Achats
  • Jeux-concours
  • Recevoir des coupons de réductions (en document .pdf)

Fonctionne aussi sans données

Il ne faut pas forcément avoir l’internet ou la 4G allumés pour pouvoir profiter cette prestation.

Chose où les annonceurs seront plus que contents de pouvoir augmenter aussi bien et facilement leur visibilité.

Même si tout commence par le référencement sur les moteurs de recherches qui permet de faire quelques pas en avant.

Le remplaçant des panneaux d’affichage

Alors, en tout cas, c’est une première et sous projet pilote sur Berne.

Mais, les fournisseurs se disent satisfaits des résultats constatés depuis son lancement.

Est-ce que ça va être le remplaçant officiels des affiches traditionnels qu’on connaît déjà ?

L’avenir va mieux le dire que ce qui se lance en ce moment.

%d blogueurs aiment cette page :