Avant-tout, je voulais m’excuser par rapport à samedi dernier.

J’avais mal compté, on est pas tout à fait au 400ème article (mais presque!).

À savoir que plus de 60 milliards de messages ont été envoyé sur WhatsApp début 2018.

Donc, plus de 694 000 messages par seconde.

Après le lancement de WhatsApp Business, une entreprise britannique (CM.com) a lancé son propre API à utiliser sur WhatsApp Business.

Par exemple, on peut envoyer un message expliquant notre problème et il y a un numéro de ticket qui sort.

Un outil de communication devenu indispensable

Aussi, pour une double authentification.

Dispo sur toutes les plateformes, iOS, Androïd, Windows Phone, PC ou encore Mac (avec WhatsApp web).

J’utilise WhatsApp Business depuis sa sortie en Suisse, pour que je puisse promouvoir mon activité en ligne (comme ce blog).

Ce qui est pratique avec WA Business, on peut configurer des messages prédéfinis:

Honnêtement, je ne l’ai pas encore utilisé.

Une amélioration qui m’est très utile, sur WhatsApp web, je peux directement voir les labels colorés que j’avais prédéfini.

Ce qui me permet de me retrouver de savoir pourquoi j’ai cette personne dans mes contacts.

Autre nouveauté sur un groupe d’info, on peut paramétrer pour que ça soit que l’admin qui envoie un message.

Ça marche relativement bien.

Donc, WhatsApp est un bel outil de travail et de communication.

Je pense que l’instruction publique vaudois doit être plus souple pour les 16 ans et +.

J’ai un peu cette impression que quand il y a une nouveauté, ils sont très vite débordés car ils ne savent pas tellement quoi faire.

Juste pour vous dire avant que la RGPD change, que dans certaines écoles obligatoire; les directeurs ont instauré une règle:

Où ils interdisent les enseignants à être sur des groupes de classe.

Pour éviter les débordements.

Car actuellement, la personne responsable du groupe (qui est l’administrateur du groupe ou une personne qui a 16 ans et plus) doit pouvoir modérer les messages du groupe.

Vivre en communauté c’est pas que dans la vie réelle mais bien sur des apps comme WhatsApp où il y a des groupes.

%d blogueurs aiment cette page :